Sommaire

Les chantiers doivent être balisés afin de préserver une zone de sécurité, notamment pour la sécurité des piétons.

Barrière de chantier, une sécurité renforcée

L'utilisation de barrières dans le cadre d'un chantier est obligatoire, dans le but de :

  • signaler la zone de travaux,
  • délimiter la zone de travaux,
  • protéger la zone de travaux.

Types de barrière de chantier

Il existe en effet de nombreux types de barrière de chantier. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des différentes barrières de sécurité utilisées sur chantier selon divers critères :

Types de barrière de chantier Caractéristiques Prix
Barrière de signalisation
  • Barrière galvanisée,
  • robuste et modulable,
  • couleur rouge rétro réfléchissante,
  • assemblage par emboîtement.
  • Sur pied soudé.
  • 1 m × 1m : 49 €.
  • 1,5 m × 1m : 59 €.
  • 2 m × 1m : 69 €.
Barrière à croisillons ou barrière de regard
  • Barrière extensible en croisillon,
  • existe en forme carrée ou droite,
  • délimitation des zones dangereuses,
  • fixation par rivets,
  • rangement aisé.
  • Barrière droite 2m : 69 €,
  • barrière droite 4m : 160 €,
  • barrière carrée : 99 €.
Barrière Bardée ou barrière Tramway
  • pour délimitation de chantier,
  • brise vue,
  • barrière anti affiche,
  • barrière agréées par la ville de Paris,
  • espacement des barreaux de 107 cm comme le prescrit la norme NFP 01-012,
  • assemblage par emboîtement.
-
Barrière en panneaux grillagés
  • Délimitation et protection,
  • peuvent être recouverts de bâches PVC ou d'un filet en polyéthylène,
  • Panneau grillagé 200 × 350 : 59 €.
  • Plot en béton : 18 €.
Barrière en plastique
  • Délimitation,
  • pratiquement incassable,
  • recyclable.
Entre 60 et 200 € pièce.
Barrière filet de plastique
  • Polyéthylène haute densité
  • haute visibilité du chantier,
  • s'utilise avec des poteaux mobiles.
50 m × 1m : 60 €.
Une barrière de chantier

La barrière de chantier en accord avec la loi

Les règles de sécurité concernant les barrières sur un chantier sont à respecter pour le confort et la sécurité de tous :

  • Interdiction absolue d'utiliser une barrière en mauvais état,
    • la barrière doit être rigide et résistante,
    • la barrière ne doit présenter aucune partie saillante ou tranchante,
  • obligation de continuité de la barrière,
  • obligation d'alignement de la barrière,
  • obligation de stabilité de la barrière,
  • obligation de maintien d'un espace entre le sol et le bas de la barrière de 9cm minimum : pour faciliter l'écoulement des eaux pluviales.

Certaines villes, comme la ville de paris, exigent des barrières agréées, respectant la norme NFP 01-012.

Aussi dans la rubrique :

Types de garde-corps

Sommaire