Sommaire

La rambarde est un ensemble d'éléments formant une protection contre les risques de chute, à l'instar des barrières, balustre ou autre garde-corps.

Qu'est-ce qu'une rambarde ?

À l'origine, la rambarde désignait le garde-corps qui entourait les ponts supérieurs et la passerelle d'un navire.

Désormais, le terme est utilisé pour désigner toutes sortes de garde-fous et de garde-corps.

Les différents modèles de rambarde

Des escaliers

Il existe trois types de rambarde :

  • le garde-corps rampant : il suit un escalier ;
  • le garde-corps de palier : il délimite une mezzanine, une terrasse ou un balcon ;
  • le garde-corps pour toitures.

Une rambarde peut être pleine ou à barreaux.

Une rambarde pleine peut ainsi être faite en divers matériaux :

  • l'inox ;
  • le bois ;
  • la pierre :
    • pierre de Dordogne,
    • marbre,
    • pierre concassée, etc ;
  • le verre feuilleté : le verre trempé est interdit.

Fixation des rambardes

Cet élément peut être fixé :

  • à la française : sur la dalle ou le plancher,
  • à l'anglaise : contre l'épaisseur de la dalle,
  • en auto-portée : sans fixation, soutenu par des contrepoids.

Normes concernant les rambardes

Les normes françaises en matière de rambarde et garde-corps sont très strictes et délimitent :

  • la résistance, exprimée en newton par mètre (N/m),
  • la position de la main courante ou lisse haute :
    • 90 centimètres pour une rambarde garde-corps rampant,
    • un mètre pour une rambarde garde-corps de palier,
  • l'espacement des barreaux est également définit :
    • 11 centimètres maximum entre chaque barreau pour un barreaudage vertical,
    • 18 centimètres pour un barreaudage horizontal.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Types de garde-corps

Sommaire